1 Kai. suna,gontai pro.j auvto.n oi` Farisai/oi kai, tinej tw/n grammate,wn evlqo,ntej avpo. ~Ierosolu,mwnÅ
1 Et ils se-rassemblent vers lui, les Pharisiens, et quelques-uns des scribes étant-venus depuis Jérusalem.
2 kai. ivdo,ntej tina.j tw/n maqhtw/n auvtou/ o[ti koinai/j cersi,n( tou/tV e;stin avni,ptoij( evsqi,ousin tou.j a;rtouj Et ayant-vu [que] quelques-uns de ses apprentis, [c’est] par des mains communes — c’est-à-dire non-lavées — [qu’]ils mangent les pains…
— On traduit souvent d’adj. gr. koinos, communes, par souillé, mais il vaudrait mieux dire profannes. Le sens est que le rite d’ablution marque la sortie de l’ordre commun, profane pour des actes qui se réfèrent à Dieu.
3 &oi` ga.r Farisai/oi kai. pa,ntej oi` VIoudai/oi eva.n mh. pugmh/| ni,ywntai ta.j cei/raj ouvk evsqi,ousin( kratou/ntej th.n para,dosin tw/n presbute,rwn( … — en-effet, les Pharisiens et tous les Juifs, si-le-cas-échéant [ce] n’[est] pas par un poingt-serré [qu’]ils lavent-désormais [leurs] mains, ils ne mangent pas, saisissant-avec-force [ainsi] la tradition-livrée des anciens.
— Les trad. préfèrent en général traduire pugmè par jusqu’au coude, ou soigneusement. Ici, nous gardons le sens premier.
4 kai. avpV avgora/j eva.n mh. bapti,swntai ouvk evsqi,ousin( kai. a;lla polla, evstin a] pare,labon kratei/n( baptismou.j pothri,wn kai. xestw/n kai. calki,wn Îkai. klinw/n# Et hors-de la place-publique, si-le-cas-échéant ils ne se-baptisent- pas -désormais, ils ne mangent pas ; et il-y-a de-nombreuses autres-choses, lesquelles ils ont-reçues-auprès-d’[eux par tradition] à saisir-avec-force : baptême de coupes et de cruches et de plats-de-bronze,//et de couches// —…
5 kai. evperwtw/sin auvto.n oi` Farisai/oi kai. oi` grammatei/j\ dia. ti, ouv peripatou/sin oi` maqhtai, sou kata. th.n para,dosin tw/n presbute,rwn( avlla. koinai/j cersi.n evsqi,ousin to.n a;rtonÈ 5… et ils le pressent-de-questions, les Pharisiens et les scribes : En-raison-de quoi ne marchent-ils pas, tes apprentis, selon la tradition-livrée des anciens, mais [au contraire est-ce] par des mains communes [qu’]ils mangent le pain ?
6 ~O de. ei=pen auvtoi/j\ kalw/j evprofh,teusen VHsai<aj peri. u`mw/n tw/n u`pokritw/n( w`j ge,graptai Îo[ti– ou-toj o` lao.j toi/j cei,lesi,n me tima/|( h` de. kardi,a auvtw/n po,rrw avpe,cei avpV evmou/\ Celui-ci cependant leur a-parlé-ainsi : [C’est] de-belle-manière [qu’]il a-prophétisé, Isaïe, à- votre -sujet [vous] les hypocrites, comme il se-trouve-avoir-été-écrit : Ce peuple, [c’est] par les lèvres [qu’]il me mettent-en-valeur, cependant-que leur cœur, [c’est] loin-devant [qu’]il est-au-loin, loin-de moi.
7 ma,thn de. se,bontai, me dida,skontej didaskali,aj evnta,lmata avnqrw,pwnÅ Cependant, [c’est] en-vain [qu’]ils me vénèrent, enseignant [en] enseignements des préceptes d’Hommes…
8 avfe,ntej th.n evntolh.n tou/ qeou/ kratei/te th.n para,dosin tw/n avnqrw,pwnÅ  … ayant-abandonné le commandement de Dieu, vous saisissez-avec-force la tradition-livrée des Hommes.
9 kai. e;legen auvtoi/j\ kalw/j avqetei/te th.n evntolh.n tou/ qeou/( i[na th.n para,dosin u`mw/n sth,shteÅ Et il leur parlait-ainsi : [C’est] de-belle-manière [que] vous démettez le commandement de Dieu afin-que [ce soit] votre tradition-livrée [que] vous teniez- [là] -désormais.
10 Mwu?sh/j ga.r ei=pen\ ti,ma to.n pate,ra sou kai. th.n mhte,ra sou( kai,\ o` kakologw/n pate,ra h] mhte,ra qana,tw| teleuta,twÅ 10 Moïse en-effet a-parlé-ainsi : Mets-en-valeur ton père et ta mère ! Et : Celui qui-parle-en-mal [de] père ou mère, que [ce soit] par un trépas [qu’]il parvienne-à-l’achèvement [de sa vie].
11 u`mei/j de. le,gete\ eva.n ei;ph| a;nqrwpoj tw/| patri. h] th/| mhtri,\ korba/n( o[ evstin dw/ron( o] eva.n evx evmou/ wvfelhqh/|j( 11 Cependant, vous, vous parlez-ainsi : Si-le-cas-échéant il parle-ainsi, un Homme, à [son] père ou à [sa] mère : “[Est] korbân – c’est-à-dire don –ce-dont, le-cas-échéant, à-partir-de moi, tu bénéficiais-du-crédit-désormais”…
— Le korbân est un terme hb, ˆb ;rqo, signifiant l’offrande. On perçoit bien dans le style de Marc le soucis catéchétique : il explique, met des incises, etc.
12 ouvke,ti avfi,ete auvto.n ouvde.n poih/sai tw/| patri. h] th/| mhtri,( 12… vous ne lui abandonnez plus rien-du-tout à faire pour [son] père et [sa] mère…
13avkurou/ntej to.n lo,gon tou/ qeou/ th/| parado,sei u`mw/n h-| paredw,kate\ kai. paro,moia toiau/ta polla. poiei/teÅ 13 … dératifiant la Parole de Dieu par votre tradition-livrée que vous avez-livrée. Et [ce sont] de-nombreuses telles [autres choses] du-même-genre [que] vous faites !
14 Kai. proskalesa,menoj pa,lin to.n o;clon e;legen auvtoi/j\ avkou,sate, mou pa,ntej kai. su,neteÅ 14 Et ayant-appelé-vers [lui] à-nouveau la foule, il leur parlait-ainsi : Écoutez-moi tous, et comprenez !
15 ouvde,n evstin e;xwqen tou/ avnqrw,pou eivsporeuo,menon eivj auvto.n o] du,natai koinw/sai auvto,n( avlla. ta. evk tou/ avnqrw,pou evkporeuo,mena, evstin ta. koinou/nta to.n a;nqrwponÅ 15 Il n’est rien-du-tout d’au-dehors de l’Homme qui-pénètre envers lui qui a-la-puissance de le rendre-commun, mais [ce sont] les [choses] qui-s’en-vont hors-de l’Homme [qui] sont les [choses] qui-rendent-commun l’Homme.
16 @o]j e;cei w=ta avkou,ein avkoue,twÅ# 16 // Si quelqu’un a des oreilles [pour] écouter, qu’il écoute ! //
— Verset d'authenticité douteuse : cf. 4,9.23 —
17 Kai. o[te eivsh/lqen eivj oi=kon avpo. tou/ o;clou( evphrw,twn auvto.n oi` maqhtai. auvtou/ th.n parabolh,nÅ 17 Et lorsque il est-entré envers une maison, loin-de la foule, ils le pressaient-de-questions, ses apprentis, [sur] la parabole.
18 kai. le,gei auvtoi/j\ ou[twj kai. u`mei/j avsu,netoi, evsteÈ ouv noei/te o[ti pa/n to. e;xwqen eivsporeuo,menon eivj to.n a;nqrwpon ouv du,natai auvto.n koinw/sai 18 Et il leur a-parlé-ainsi : Ainsi, vous-aussi, [est-ce] incapables-de-comprendre  [que] vous êtes ? Ne pénétrez- vous pas -par-l’intelligence que tout le dehors qui-pénètre envers l’Homme n’a- pas -la-puissance-de le rendre-commun…
— Marc est l’évangéliste qui insite le plus sur l’incompréhension des disciples.
19 o[ti ouvk eivsporeu,etai auvtou/ eivj th.n kardi,an avllV eivj th.n koili,an( kai. eivj to.n avfedrw/na evkporeu,etai( kaqari,zwn pa,nta ta. brw,mataÈ 19 … parce [cela] ne pénètre pas envers son cœur, mais envers son ventre, et [c’est] envers les latrines [que] [cela] s’en-va ? [Il a-parlé-ainsi] en-purifiant tous les aliments.
20 e;legen de. o[ti to. evk tou/ avnqrw,pou evkporeuo,menon( evkei/no koinoi/ to.n a;nqrwponÅ 20 Cependant, il parlait-ainsi : Ce qui-en-va hors-de l’Homme, [c’est] cela [qui] rend-commun l’homme.
21 e;swqen ga.r evk th/j kardi,aj tw/n avnqrw,pwn oi` dialogismoi. oi` kakoi. evkporeu,ontai( pornei/ai( klopai,( fo,noi( 21 [C’est] du-dedans, en-effet, hors-du cœur des Hommes [que] les tenues-en-considération, celles [qui sont] malicieuses, s’en-vont : prostitutions, vols, assassinats…
22 moicei/ai( pleonexi,ai( ponhri,ai( do,loj( avse,lgeia( ovfqalmo.j ponhro,j( blasfhmi,a( u`perhfani,a( avfrosu,nh\ 22 … adultères, cupidités, méchancetés, séduction, indécence, œil mauvais, blasphème, prétention, exemption-d’avisement.
23 pa,nta tau/ta ta. ponhra. e;swqen evkporeu,etai kai. koinoi/ to.n a;nqrwponÅ 23 Toutes ces mauvaises-choses, [c’est] du-dedans [qu’]elles s’en-vont et rendent- l’Homme -commun.
24 VEkei/qen de. avnasta.j avph/lqen eivj ta. o[ria Tu,rouÅ Kai. eivselqw.n eivj oivki,an ouvde,na h;qelen gnw/nai( kai. ouvk hvdunh,qh laqei/n\ 24 Cependant, s’étant-redressé [c’est] de-là, [qu’]il s’est-éloigné envers les territoires-constitués de Tyr. Et étant-entré envers une maison-d’habitation, [ce n’est] aucun [qu’]il voulait connaître, et il n’a- pas -eu-la-puissance de se-faire-oublier…
25 avllV euvqu.j avkou,sasa gunh. peri. auvtou/( h-j ei=cen to. quga,trion auvth/j pneu/ma avka,qarton( evlqou/sa prose,pesen pro.j tou.j po,daj auvtou/\ 25 …mais [c’est] directement [qu’]ayant-écouté [parler] à- son -sujet, une femme dont la petite-fille avait un esprit impur, étant-venue, est-tombée-vers [lui], vers ses pieds.
26 h` de. gunh. h=n ~Ellhni,j( Surofoini,kissa tw/| ge,nei\ kai. hvrw,ta auvto.n i[na to. daimo,nion evkba,lh| evk th/j qugatro.j auvth/jÅ 26 La femme cependant était Héllène, une Syro-phénicienne par souche-d’engendrement. et elle le pressait afin-qu’il jette-au-dehors-désormais le démon hors-de sa fille.
27 kai. e;legen auvth/|\ a;fej prw/ton cortasqh/nai ta. te,kna( ouv ga,r evstin kalo.n labei/n to.n a;rton tw/n te,knwn kai. toi/j kunari,oij balei/nÅ 27 Et il lui parlait-ainsi : Abandonne premièrement [aux] enfants de se-repaître. Il n’est pas beau en-effet de prendre le pain des enfants, et de [le] jeter aux petits-chiens.
28 h` de. avpekri,qh kai. le,gei auvtw/|\ ku,rie\ kai. ta. kuna,ria u`poka,tw th/j trape,zhj evsqi,ousin avpo. tw/n yici,wn tw/n paidi,wnÅ 28 Cependant, celle-ci a-répondu et lui parle-ainsi : Seigneur, les petits-chiens aussi, en-dessous-de la table, mangent depuis les miettes des petits-enfants.
29 kai. ei=pen auvth/|\ dia. tou/ton to.n lo,gon u[page( evxelh,luqen evk th/j qugatro,j sou to. daimo,nionÅ 29 Et il lui a-parlé-ainsi : En-raison-de cette parole, retire-toi. Il se-trouve-être-sorti hors-de ta petite-fille, le démon.
30 kai. avpelqou/sa eivj to.n oi=kon auvth/j eu-ren to. paidi,on beblhme,non evpi. th.n kli,nhn kai. to. daimo,nion evxelhluqo,jÅ 30 Et s’étant-éloignée envers sa maison, elle a-trouvé le petit-enfant se-trouvant-avoir-été-jetée sur la couche, et le démon se-trouvant-être-sorti.
31 Kai. pa,lin evxelqw.n evk tw/n o`ri,wn Tu,rou h=lqen dia. Sidw/noj eivj th.n qa,lassan th/j Galilai,aj avna. me,son tw/n o`ri,wn Dekapo,lewjÅ 31 Et à-nouveau, étant-sorti hors-des territoires-constitués de Tyr, il est-venu à-travers Sidon envers la mer de Galilée, au-beau milieu des territoires-constitués de Décapole.
32 Kai. fe,rousin auvtw/| kwfo.n kai. mogila,lon kai. parakalou/sin auvto.n i[na evpiqh/| auvtw/| th.n cei/raÅ 32 Et ils lui portent un sourd et au dire-laborieux, et ils font-appel-auprès-de lui afin-qu’il lui impose-désormais la main.
33 kai. avpolabo,menoj auvto.n avpo. tou/ o;clou katV ivdi,an e;balen tou.j daktu,louj auvtou/ eivj ta. w=ta auvtou/ kai. ptu,saj h[yato th/j glw,sshj auvtou/( 33 Et l’ayant-pris-en-retour, loin de la foule, à-l’écart (= en-propre), il a-jeté ses doigts envers ses oreilles, et, ayant-craché, il a-touché sa langue…
34 kai. avnable,yaj eivj to.n ouvrano.n evste,naxen kai. le,gei auvtw/|\ Effaqa( o[ evstin dianoi,cqhtiÅ 34 … et en-levant-le-regard envers le ciel, il poussé-un-gémissement et lui parle-ainsi : Ephphatha ! C’est-à-dire : Sois-grand-ouvert !
— Le gémissement est de l’ordre du gémissement de l’Esprit. Cfr Rm 8,23.
35 kai. Îeuvqe,wj– hvnoi,ghsan auvtou/ ai` avkoai,( kai. evlu,qh o` desmo.j th/j glw,sshj auvtou/ kai. evla,lei ovrqw/jÅ 35 Et [c’est] // aussitôt // [que] se-sont-ouvertes ses écoutes ; et il a-été-délié, le lien-de-détention de sa langue, et il s’adressait [à eux] droitement.
36 kai. diestei,lato auvtoi/j i[na mhdeni. le,gwsin\ o[son de. auvtoi/j dieste,lleto( auvtoi. ma/llon perisso,teron evkh,russonÅ 36 Et il leur a-intimé-l’ordre qu’à-pas-un ils n’[en] parlent. Cependant, autant-qu’il leur- [en] -intimait-l’ordre, [c’est] davantage [qu’]ils annonçaient abondamment.
37 kai. u`perperissw/j evxeplh,ssonto le,gontej\ kalw/j pa,nta pepoi,hken( kai. tou.j kwfou.j poiei/ avkou,ein kai. Îtou.j– avla,louj lalei/nÅ 37 Et [c’est] surabondamment [qu’]ils étaient-heurtés-de-stupeur, parlant-ainsi : [C’est] de-belle-manière que, toutes-choses, il se-trouve- [les] -avoir-faites, et les sourds-muets, il [les] fait écouter, et // ceux // [qui sont] sans-diction, [il les fait] dire [des propos].